Chapitre 5 : Comprendre le stockage des graisses

ATTENTION !

Ce contenu n’a été créé que pour les membres du coaching. Si vous partagez les liens ou articles, vous perdrez votre accès à ce site !

(ce qui serait quand même bien dommage)

Je profite de cette leçon pour mettre les choses au clair :

Si vous avez tendance à stocker de la graisse et que vous vous dites que vous avez une mauvaise génétique, soyez plus souple avec vous même parce que c’est tout le contraire : vous avez justement une bonne génétique.

Vous n’êtes juste pas né à la bonne époque.

Bien avant que nous ayons des frigos et des supermarchés tous les 100 mètres, avoir la capacité de stocker de la graisse était le seul moyen de survie lorsque l’humain ne trouvait plus de nourriture (on parle quand même d’environ 135 000 calories disponibles pour un homme de 70 kilos).

Plus vous aviez cette capacité de stockage, plus vous pouviez avoir de l’énergie à convertir pour survivre.

Une fois de plus, ne soyez pas trop dur avec vous même, l’évolution d’une espèce prend des millénaires alors que notre époque a littéralement changé notre façon de vivre en seulement quelques décennies !

Mais vous ne devez pas prendre ça non plus comme une excuse. Les choses ont changé et ce qui était une question de survie à une époque est désormais un amplificateur de cause de mortalité et de mal-être.

Nous allons donc pouvoir commencer cette leçon et comprendre le processus de stockage des graisses.


 

 

L’accumulation excessive de graisses provient le plus souvent d’un excès d’acides grasde sucre ou d’alcool et bien sûr d’un excès régulier de calories.

Lorsqu’ils sont apportés en trop grosses quantités à notre corps, les acides gras provenant des lipides sont stockés à l’intérieur de cellules spécialisées (les adipocytes). L’ensemble de ces cellules forme le tissu adipeux, qu’on appelle en général la graisse ou la masse graisseuse, surtout présente sous la peau (graisse sous cutanée) et autour des organes (graisse viscérale).

Un excès d’apport en sucre provenant des glucides contribue aussi lorsque les réserves de glycogène sont saturées à l’accumulation de graisses dans le tissu adipeux.

Comme vous le voyez, et contrairement à ce que certains aiment à prétendre, les glucides ne sont pas le problème, c’est plutôt leur quantité qui l’est (et leur index glycémique mais nous verrons ça plus tard dans une autre leçon).

En ce qui concerne l’alcool, le problème est différent.

je vous le rappelle, pour notre corps l’alcool est un poison et sa priorité sera de le traiter au plus vite.

La conséquence ne sera pas son stockage puisque notre corps aura pour but de le convertir en énergie le plus rapidement possible.

En revanche, l’utilisation des sucres et des acides gras sera très largement diminuée pendant cette opération et donc ils seront plus facilement stockés dans le tissu adipeux.

Là, vous commencez à voir le problème de la bière qui est composée d’alcool et de glucides, d’où sa réputation sur la prise de ventre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le manque de dépense calorique

Attention, je ne suis pas un extrémiste, je ne vous dis pas de ne jamais boire d’alcool, je vous fais juste comprendre les mécanismes de votre corps. Ce qui est sur c’est que boire une bière ne vous rendra pas obèse tout comme manger une salade ne vous rendra pas mince. Et comme nous l’avons vu dans la leçon précédente, il est important de se faire plaisir pour faire baisser son niveau de cortisol !

Je vous rappelle au passage que l’alcool est très calorique (7Kcal par gramme), il est important d’en avoir conscience.

Oui, le processus de stockage des graisses n’est vraiment pas compliqué à comprendre et sur le papier, éviter de prendre du gras est facile : limitez votre consommation d’alcool, faites attention à ne pas dépasser vos besoins quotidiens en lipides et n’abusez pas des glucides.

Bien sur, ce n’est pas aussi simple et c’est l’addition de toutes les connaissances que vous allez acquérir durant cette formation qui rendra votre perte de gras plus facile.

l’accumulation excessive de graisses provient le plus souvent d’un excès d’acides gras, de sucre ou d’alcool et bien sûr d’un excès régulier de calories

 

alcool et stockage des graisses
alcool et stockage des graisses
 

Notre corps est fantastique, il mérite d'être respecté !

A lire également

Laisser un commentaire