Pourquoi les régimes ne marchent pas ?
|

Pourquoi les régimes ne marchent pas ?

Aidez aussi vos proches en partageant ce contenu !

Qu’on le veuille ou non, nous sommes inondé du matin au soir d’informations sur les régimes : magazines féminins, publicités, articles (souvent sponsorisés) sans oublier les fameux conseils des experts auto-proclamés du coin !

Ils promettent tous la même chose : Une perte de poids spectaculaire en un minimum de temps !

Pourtant, si les régimes étaient efficaces, nous le saurions…

Il existe des dizaines, des centaines de régimes amaigrissants différents mais le principe reste toujours le même : un gros déficit calorique.

Le but étant de consommer beaucoup moins de calories que ce qu’on en dépense quotidiennement.

Sur le papier, c’est censé marcher. Mais dans les faits, le déficit calorique de ces régimes est bien trop important et souvent pas vraiment réfléchi, ils mettent le corps en “mode survie”, vont jusqu’à supprimer des catégories entières d’aliments créant ainsi des carences, vous épuisent autant physiquement que moralement et au final font prendre encore plus de poids qu’on en a perdu (ce n’est pas moi qui le dit mais les chiffres : 95% des personnes qui terminent un régime prennent plus de poids par la suite qu’avant même de le commencer)…

Non seulement les régimes ne marchent pas, mais ils vont jusqu’à empirer la situation.

Nous allons voir aujourd’hui pourquoi les régimes ne fonctionnent pas et je vous apporterai la solution en fin d’article.

(c’est surement évident mais au cas où, je parlerai aujourd’hui des régimes amaigrissants, pas des régimes alimentaires sans but de perte de poids comme le végétarisme ou le régime paléo)

Table des matières

Pourquoi les régimes ne marchent pas ?

Il y a tellement de raisons qui font que les régimes ne marchent pas que je vais devoir faire un choix si vous ne voulez pas passer le reste de la journée à lire cet article…

Ces régimes ne sont pas fait pour vous !

Il est important de comprendre ça : nous avons tous des besoins différents.

Nous n’avons pas tous le même métabolisme, les mêmes besoins nutritionnels, les mêmes dépenses énergétiques quotidiennes, nous avons tous des goûts différents, des intolérances, un état de santé qui nous est propre, etc.

Un régime parfait devrait vous apporter des solutions personnalisées à vos problématiques ainsi qu’un équilibrage alimentaire unique qui correspondrait à vos besoins nutritionnels.

C’est bien sur impossible. Il n’y a que deux personnes qui peuvent vous apporter ça :

  • un spécialiste qui vous apportera un programme personnalisé, dans ce cas il n’est plus question de régime dans le sens où on l’entend mais de rééquilibrage alimentaire,
  • et vous ! En comprenant comment fonctionnent votre corps et vos besoins et en adaptant quotidiennement votre alimentation en suivant votre objectif physique et/ou santé (j’en reparle en fin d’article).

Selon les études, à cause de ça et d’autres raisons que nous verrons juste après, 40% des personnes qui commencent un régime l’abandonnent après seulement une semaine et 80% après un mois !

Par définition, un régime ne peut pas fonctionner parce qu’il vous amènera à devoir vous priver d’aliments qui sont important pour vous. Après plusieurs jours à vous retenir vous allez forcément craquer et ressentir un fort sentiment de culpabilité.

Le problème de la culpabilité et du mal être est qu’on a tendance à manger (mal) pour se sentir mieux…

Parmi les autres raisons qui font que les régimes ne marchent pas, il y a aussi un manque de compréhension conscient ou inconscient de l’alimentation et de nos besoins. Imaginons que vous fassiez parti des 20% qui dépassent un mois de régime, vous allez même jusqu’au bout pour enfin reprendre une alimentation “normale”. C’est ici encore une grosse erreur ! Puisque je vous le rappelle, votre alimentation “normale” vous a menée à entamer ce régime !

Donc en retrouvant votre alimentation habituelle, vous reprendrez tout le poids perdu et bien plus encore (je vous explique pourquoi juste après).

N’oubliez pas les chiffres officiels, dans 95% des cas, on reprend au minimum autant de poids qu’avant le régime et souvent plus !

Le problème ne peut tout simplement pas être résolu par un régime. Pour régler ce problème, vous devez avoir une bonne compréhension de toutes les causes qui vous ont menées à en arriver là.

les régimes ne marchent pas

L’effet yoyo des régimes

On connait tous l’effet yoyo des régimes mais est ce que vous savez pourquoi on en arrive là ?

Déjà, un régime ne fait pas perdre du gras, il fait perdre de la masse.

Quelle différence ?

La différence est que personne ne veut perdre du muscle ou des os !!!

Lorsque l’on perd de la masse, on perd de la masse grasse et de la masse maigre (70 à 90 % du poids corporel composé des muscles, os, peau, organes, etc).

D’ailleurs, c’est le professeur Irène Margaritis (professeur de physiologie et chef de l’Unité d’évaluation des risques liés à la nutrition à l’ANSES, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation et coordinatrice de la rédaction du rapport de l’ANSES sur les dangers des régimes)

qui après avoir observée ça ajoute : “(après la phase de stabilisation qui suit un régime) on regagne toujours plus de graisse que de muscle”…

Oui, pendant un régime restrictif, vous perdrez du poids … que vous reprendrez forcément juste après mais en ayant perdu de la masse musculaire ! (donc si vous revenez au même poids qu’avant votre régime, vous aurez encore plus de masse grasse)

D’autres facteurs s’ajoutent à l’effet yoyo, une des raisons qui fait que les régimes ne marchent pas. Je pourrais par exemple citer le stress, ou le manque de sommeil … qui sont tous les deux accentués par le régime !

les régimes ne fonctionnent pas

Les régimes ne marchent pas parce que vous avez trop faim

Pendant un régime très restrictif, la faim devient une obsession, une frustration permanente…

Cela explique clairement pourquoi tant de personnes abandonnent dès la première semaine et ils ont raison !

N’oubliez pas que manger moins ne veut pas forcément dire manger mieux ! Manger moins en revanche peut souvent vouloir dire s’exposer à des carences en vitamines et minéraux et aggraver votre état de santé en période de dénutrition (sans parler des macronutriments essentiels au bon fonctionnement de notre corps)…

Le principe même des régimes qui ne fonctionnent pas à donner naissances à d’autres formes de régime comme par exemple le reverse diet, très à la mode ces derniers temps…

Le principe n’est pas faux, après des semaines à ne clairement pas manger suffisamment, vous avez baisser votre métabolisme de manière à ce qu’il ne soit plus réceptif à la perte de gras. Le résultat ? on vous conseille un autre régime qui consistera à manger plus avant de remanger moins.

C’est le serpent qui se mord la queue !!!

La folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent

nouveau logo destination fitness

Les régimes et le métabolisme basal

Votre métabolisme basal est une chose dont vous tenez à faire attention, il doit être le plus élevé possible.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les bases d’une bonne nutrition #2 : les protéines

Le problème est que si les régimes ne marchent pas, c’est aussi parce qu’ils le font baisser énormément.

Le métabolisme basal correspond aux besoins énergétiques “incompressibles” de votre organisme, c’est-à-dire l’apport d’énergie minimum quotidien sous forme de calories permettant à l’organisme de survivre (j’insiste sur le minimum).

C’est l’énergie nécessaire pour pouvoir faire battre votre cœur, respirer, réfléchir, digérer, etc.

Si uniquement pour rester en vie votre corps dépense 1500Kcal, votre métabolisme basal est tout simplement de 1500Kcal et le minimum à apporter à votre corps chaque jour sera donc de 1500Kcal.

Bien sûr, ce chiffre n’est qu’un exemple, il est différent pour chaque individu et dépend de nombreux facteurs (sexe, âge, poids, taille, masse musculaire, etc) mais il se situe en général aux alentours de 1300/1400 Kcal pour une femme et 1500/1600Kcal pour un homme.

Encore une fois, les régimes se fichent de ça et ont tendance à descendre très vite à ce niveau là d’apport en calories, voir même très souvent bien en dessous (est-ce que je vous ai dit que c’était les besoins minimum de votre corps POUR SURVIVRE ?!).

Comme souvent venant de cette merveille qu’est notre corps, il est capable de mettre en place à votre place des mécanismes de défense pour ne pas mourir : en suivant un régime, notre corps se met en mode “famine”, réduit l’énergie dépensée pour de nombreuses taches et baisse notre métabolisme basal.

Ce qui bien sûr n’est pas une bonne chose !

Fatigue extrême, difficultés à réfléchir ou à faire le moindre effort, etc…

Vous pourriez vous dire que c’est le bon moment pour abandonner ce régime de l’enfer et reprendre une alimentation ‘normale” mais les dommages sont déjà là, votre métabolisme basal est bas, trop bas, et alors que vous mangez simplement autant qu’avant, vos besoins ont été restreints et vous stockerez donc bien plus qu’avant sous forme de gras puisque vous n’avez plus besoin d’autant d’énergie.

LES RÉGIMES NE MARCHENT PAS.

régimes amaigrissants ne marchent pas

Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger

Cicéron, Rhétorique à Herennius Tweet
nouveau logo destination fitness

Les réactions de notre corps face aux régimes

Je pense que vous le savez, si vous mangez moins que vos besoins, et là je ne parle pas de votre métabolisme basal mais de votre métabolisme de maintien qui prend en compte vos besoins incompressibles (métabolisme basal) + vos dépenses caloriques quotidiennes (votre séance de sport, marcher jusqu’au travail, aller faire les courses, faire le ménage, etc), votre corps devra aller chercher ces calories ailleurs que dans votre alimentation.

L’erreur est de penser qu’il puisera l’intégralité de cette énergie dans le gras stocké.

C’est bien là que, contrairement à beaucoup d’autres, je fais la distinction entre une perte de masse et une perte de gras : Si vous suivez un régime trop restrictif, votre corps va puiser de l’énergie partout (masse grasse, masse musculaire donc réduction du métabolisme basal, os, etc).

Déjà, je pense que personne sur Terre n’a comme objectif de perdre du muscle. Mais surtout, il faut savoir que le muscle demande beaucoup plus d’énergie que le gras, ce qui permet donc de manger plus uniquement pour couvrir ses besoins !

En suivant un de ces régimes qui ne fonctionnent pas, vous perdrez du poids mais votre composition corporelle sera bien plus mauvaise, vous continuerez de stocker du gras tout en perdant de la masse musculaire qui, au delà du coté esthétique et très importante pour le bon fonctionnement de votre corps et directement liée à votre santé.

Mais ce n’est pas tout.

Lorsque l’on souhaite éviter ces régimes qui ne marchent pas et se tourner vers une alimentation de perte de gras intelligente, il y a 2 hormones à connaitre : la ghréline et la leptine.

La ghréline est ce qu’on appelle l’hormone de la faim alors que la leptine est l’hormone de la satiété.

Il faut comprendre que lors d’un régime, la leptine va être inhibée. En gros, les mécanismes de votre corps seront tellement déréglés que la sensation de faim ne vous quittera plus et bien sûr, ce n’est pas parce que vous arrêtez ce régime que tout reviendra comme avant, vous continuerez d’avoir faim alors que vous mangez beaucoup plus…

Une autre réaction de notre corps se passe dans le cerveau : nous devenons hypersensible à la nourriture et surtout aux aliments gras et sucrés qui contiennent beaucoup d’énergie (et nourrissent largement vos stocks de gras).

Là nous avons 2 problèmes :

  • vous allez être prit de pulsions alimentaires incontrôlées,
  • vous pourrez tomber facilement dans un TCA (trouble des conduites alimentaires).

Et c’est complètement normal !

Notre corps ne différencie pas les périodes de régimes des périodes de famine, son unique but sera la survie en cherchant constamment de la nourriture !

Vous comprenez à quel point en arriver là est malsain ?…

Et ne pensez pas qu’en débutant un régime à fort déficit calorique celui ci vous convient parce que vous vous sentez plein d’énergie. C’est simplement la priorité de votre corps à survivre qui nous vient de nos ancêtres qui met en plus ces mécanismes pour que vous soyez plus à même de trouver de la nourriture.

Mais le résultat reste le même, vous serez obsédez par l’idée de manger…

les erreurs des régimes

Que ton aliment soit ta seule médecine !

nouveau logo destination fitness

L’aspect psychologique des régimes

Comme nous l’avons vu juste avant, tous ces régimes qui ne marchent pas vont aussi avoir un impact psychologique pouvant même mener aux TCA.

Mais pas que !

Ces régimes vont augmenter votre faim tout en diminuant votre métabolisme basal, le résultat : stress quotidien, mal être, perte de l’estime de soit lorsqu’on vient à craquer (ce qui arrive forcément), et dépression pour beaucoup de personnes.

Je vous rappelle que dès que le mental va mal, on a tendance à se jeter sur la nourriture et bien sur, pas sur les bons aliments.

Puis on stress encore plus parce qu’on vient de faire encore une fois un écart et on mange encore moins, jusqu’à craquer une nouvelle fois et se sentir toujours plus mal

L’anorexie, la boulimie et l’hyperphagie n’arrivent pas qu’aux autres ! N’importe qui suivant un de ces régimes inefficaces peut être touché par ces maladies.

A un moment, on devient tellement obsédé par la restriction calorique qu’on ne prend plus aucun plaisir à manger et qu’on culpabilise sur tout, même ce qui est sain.

L’exemple le plus flagrant est la vision de la société vis à vis des graisses.

J’ai déjà expliqué ici que les graisses sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps et ne doivent surtout pas être baissées en dessous de nos besoins.

Pourtant, la plupart des personnes qui suivent ces régimes n’en consomment clairement pas suffisamment.

Il y a aussi l’aspect social, ceux qui suivent ces régimes de l’enfer se privent tellement, sont tellement dans un état de tentation constante qu’ils finissent par ne plus manger avec des personnes ayant une alimentation non restrictive.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Calculateur d'IMC et autres outils gratuits pour une bonne progression

Ce qui peut mener à l’isolement et une fois de plus au mal être.

les méfaits des régimes

La bonne cuisine est la base du véritable bonheur

nouveau logo destination fitness

Les régimes et la santé

Comme nous l’avons vu, les régimes ne sont ni bons pour votre santé (c’est le moins qu’on puisse dire !), ni pour votre objectif de perte de gras.

Pour ce chapitre sur l’impact au niveau de la santé, je ne donnerai pas mon avis, je vous laisserai simplement lire ma synthèse du résultat d’un rapport d’expertise de l’ANSES sur les dangers des régimes :

  • Les régimes mènent ceux qui les suivent à un état de faiblesse dû à la perte de la masse musculaire,
  • ils sont délétères pour l’intégrité du capital osseux, ce qui mène à un risque de fracture plus élevé,
  • la reprise du poids perdu, voir d’un surplus de poids sont à prévoir dans la majorité des cas,
  • les régimes à très faible apport calorique peuvent mener à la mort subite de ceux qui les suivent (en lien avec des troubles du rythme cardiaque),
  • ils provoquent des inflammations et des fibroses au niveau hépatique ainsi que des calculs biliaires,
  • les régimes amaigrissants hyper-protéinés apportent des doses de protéines présentant des dangers pour les reins (j’ajouterais simplement que cela présente des dangers au niveau des reins si et seulement si vous avez déjà une pathologie. Dans le cas contraire cela apporte juste des calories inutiles… Oui je ne peux pas m’empêcher de donner mon avis ! ^^)
  • les régimes pauvres en glucides (très à la mode depuis bien trop longtemps) sont souvent associés à des troubles digestifs et constipations dûs au manque de fibres,
  • les régimes pauvres en lipides (graisse) entraînent des déséquilibres hormonaux importants, surtout chez les femmes,
  • chez les enfants et adolescents qui suivent un régime, on note un ralentissement de la croissance et du développement de la puberté,
  • en ce qui concerne les sportifs amateurs, l’association d’un régime très restrictif et d’une activité physique peut causer des risques cardiovasculaires et des risques de malaises,
  • et pour finir, pour les sportifs confirmés qui suivent un régime, perturbations hormonales (baisse de la testostéronémie et carence œstrogénique) pouvant être délétères (perte osseuse chez la femme).

Que du rêve n’est-ce pas !!!

Source : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2009sa0099Ra.pdf

stop aux régimes !
nouveau logo destination fitness

La solution aux régimes qui ne marchent pas

Venons en maintenant à ma solution, la solution que vous avez été très nombreux à me demander par mails, commentaires et réponses aux sondages.

Ce que vous avez pu voir aujourd’hui, c’est que les régimes ne marchent pas.

Pour une perte de gras tout en maintenant votre masse musculaire et en gardant une bonne santé, il n’y a que l’alimentation intelligente qui fonctionne.

Et comme il y a beaucoup de choses à connaitre pour savoir quoi manger, quand et comment, j’ai travaillé plusieurs mois sur une formation sur la compréhension de la perte de gras.

Si vous êtes abonné à la newsletter de Destination fitness, vous êtes déjà au courant et vous attendez que les inscriptions ouvrent le mardi 23 aout (je suis aussi excité que vous !).

Sachez si vous n’êtes pas encore abonné que l’ouverture de cette formation ne restera accessible que pendant une semaine !

Une autre chose importante à savoir est que vous bénéficiez d’une garantie satisfait ou remboursé d’un mois ! (je suis tellement sûr de cette formation que j’ai étendu la garantie qui est normalement de 7 jours)

Cette méthode de compréhension de la perte de gras sera :

  • accessible à tous, quel que soit votre âge ou vos connaissances en nutrition,
  • appuyée par de nombreuses études scientifiques simplifiées pour être facilement compréhensibles,
  • simple à mettre en place dans votre quotidien puisque vous aurez accès aux modules les uns après les autres dans un ordre bien réfléchi,
  • accessible à vie pour que vous puissiez revenir vous rafraichir la mémoire quand vous le voudrez,
  • et tout ça avec la garantie satisfait ou remboursé d’un mois !

Une bonne formation de perte de gras doit avant tout vous apporter une compréhension totale de la cause du problème, et un maximum de solutions pour y remédier.

On ne peut tout simplement pas combattre un problème sans comprendre ce qui nous a mené à y être confronté.

Et si vous n’avez pas de problème de surpoids et que vous souhaitez juste avoir encore un meilleur physique et une meilleure santé, alors la formation doit vous faire comprendre comment votre corps fonctionne pour que vous puissiez mettre en place des stratégies efficaces sur le long terme.

  • A partir du 23 aout, vous aurez accès à cette formation extrêmement complète sur la compréhension de la perte de gras !
  • Cette formation PREMIUM est réservée à quelques personnes qui veulent acquérir de réelles compétences en nutrition sans avoir à perdre du temps avec des méthodes compliquées et incompréhensibles.
  • La formation Perte de Gras PREMIUM vous apportera + de 20 ans d’expérience et de recherches en 16 modules avec de nombreuses astuces que j’ai pu acquérir aux 4 coins du monde (vous ne voudrez pas louper le module 9 avec des astuces nutrition et santé que j’ai pu apprendre en vivant au Japon, le pays de la longévité !).
  • Toutes les leçons sont appuyées par des sources scientifiques simplifiées les rendant faciles à comprendre.
  • Appliquez ce que vous apprenez : vous atteindrez enfin vos objectifs physiques et santé !

Si vous vous demandez comment vous inscrire à cette formation de perte de gras, c’est très simple. Vous avez juste à cliquer en dessous :

 

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS ET NOUS REJOINDRE !

 

Si vous voulez plus d’informations sur cette formation, rassurez vous, tout sera disponible le 23 aout. Et si vous hésitez, dites vous bien que je ne vous demande pas de me croire sur parole, rappelez vous simplement que vous ne prenez aucun risque puisque vous avez une garantie d’un mois alors essayez la !

Avec cette formation et les connaissances qu’elle vous apportera, vous en aurez terminé avec les régimes qui ne marchent pas, vous aurez acquit des connaissances dignes d’un expert en nutrition qui vous serviront toute votre vie, autant à vous qu’à vos proches !

nouveau logo destination fitness
N'hésitez pas à partager !

A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire