Malte et le flyboard

Malte

S’il n’y a qu’une seule chose à dire sur la république de Malte, dont l’histoire est extrêmement intéressante, c’est que l’archipel à appartenu à tout le monde.

pour ne donner que quelques dates, Malte a appartenu à la Grèce en 480 avant J.C, aux romains en 395, aux tribus germaniques en 455, aux ostrogoths au 5ème siècle, à l’empire byzantin jusqu’en 870, puis aux tribus arabes, aux normands en 1090, à la Sicile en 1127, à la France en 1798. ( sacré planning ! )

En ce qui concerne l’occupation française, je devrais être plus précis et écrire la date de début et de fin de l’occupation, de 1798 à 1800…

Oui, seulement deux ans !

Cela devait arriver, les maltais en avait ras le bol, dès l’arrivée des français ils ont appelé à les britanniques à l’aide.

La Grande Bretagne leur donnera l’indépendance en … 1964.

Comme quoi, avoir un très bon placement géographique n’était pas forcément une bonne chose !

Notez que la Sicile se trouve à moins de cent kilomètres de la république de Malte. 

Il faut dire ce qui est, l’archipel est un gros caillou tout sec de seulement 316km2, et pourtant, vous y trouverez de nombreuses choses à faire et à voir.

J’y ai passé une semaine en 2012 et j’ai trouvé ce délai sur place absolument parfait. J’ai pu y voir beaucoup de choses intéressantes mais durant tout le séjour j’ai pu intercaler une journée instructive avec une journée de détente.

Défi jour 15 Malte et le flyboard

Pourquoi une semaine est la parfaite durée de séjour à Malte ?

Parce qu’en une semaine, j’ai pu faire pratiquement tout ce que je voulais y faire. Pratiquement. Et c’est la que c’est intéressant. 

Si vous prévoyez trop de temps, vous vous ennuierez et ne garderez pas un bon souvenir du voyage.

Si vous n’en prévoyez pas assez, cela sera frustrant, le souvenir ne sera pas bon non plus.

Pour moi, la meilleur durée d’un séjour, c’est lorsque vous avez quasiment fait tout ce que vous vouliez faire, mais qu’il reste une ou deux choses que vous vouliez voir, juste ce qu’il faut pour vous donner envie d’y retourner plus tard.

C’est ce sentiment que j’ai avec Malte, qui mériterait d’être bien plus connu des voyageurs.

Après tout, vu la taille du gros caillou, vous n’avez pas comme en Australie plusieurs jours de déplacement entre les points d’intérêts, juste quelques heures ici…

Malte et le flyboard

Le flyboard est un sport récent ( créé en 2011 par Franky Zapata, un français ) qui consiste à relier une sorte de jetpack nautique à un jet ski pour pouvoir se propulser jusqu’à 15 mètres au dessus de la mer et faire des figures grâce à l’hydro-propulsion.

La plupart d’entre vous l’on forcément découvert le 14 juillet 2019 à la télévision, armé de son flyboard air.

Pendant le défilé militaire de la fête nationale française, nous l’avons vu survoler à Paris la place de la Concorde !

L’inventeur du flyboard air a même essayé de traverser la Manche avec.

Et vous savez quoi ? Il l’a fait !

Franky Zapata a traversé la Manche, soit 35km, en 22 minute. Sa vitesse moyenne est de … 170km/h !

L’intérêt du flyboard est qu’il est très accessible vu que l’on se sentira à l’aise dès qu’on aura réussi à trouver son équilibre, ce qui prend en moyenne entre 20 minutes et une heure.

Après, ce n’est que du plaisir !

Avec son climat méditerranéen et sa proximité avec de nombreux pays, Malte est la destination parfaite pour un sport nautique.

Il y aura différents endroits sur l’archipel où vous pourrez vous essayer au flyboard ou au jetpack suivant ce que vous choisissez.

Je vais être totalement honnête avec vous, Malte n’est pas ( encore ) la Mecque du flyboard. J’aurais très bien pu choisir Doha au Qatar où se tient la première coupe du monde seulement un an après la création de l’engin.

Alors pourquoi ?

Parce que la république de Malte mérite vraiment d’être connue, qu’on peut y pratiquer le flyboard dans un cadre idyllique et dans un pays qui ne demande pas un gros budget.

C’est suffisant pour moi ! 

Où faire flyboard à Malte ?

Il y a différents endroits où vous pourrez pratiquer le flyboard à Malte.

Par exemple à Birkirkara. Avec ses 22 000 habitants, celle que l’on surnomme B’Kara est la ville la plus peuplée de Malte et une des plus anciennes citées du pays.

Ou encore à Saint Julian ( San Ġiljan ), ville balnéaire réputée pour ses plages.

Encore une fois, l’archipel est petite, vraiment petite, vous irez en un minimum de temps partout où il y aura quelque chose à faire et tomberez donc forcément sur un club de flyboard.

Parmi ceux qui proposent le flyboard à Malte, Flyboard Malta me semble sortir du lot.

Avec une réputation déjà solide, ils vous proposeront différents cours et sorties, et même pour les plus fortunés la possibilité d’acheter votre propre flyboard !

Vous n’en avez jamais fait et cela vous inquiète d’essayer un monstre pouvant aller jusqu’à 190km/h et monter sur plusieurs dizaines de mètres ?

Vous savez quoi, pratiquement personne n’a pratiqué cette discipline qui n’a que dix ans ! Ce qui veut dire qu’on est tous débutant !

Et puis rassurez vous, aucune chance qu’on vous laisse partir à presque 200km/h avec ^^’

Vous allez tomber, encore et encore, mais sans aucune frustration. C’est juste amusant ! Et puis vous trouverez votre équilibre et commencerez à maitriser.

C’est à ce moment la que vous regarderez votre montre et vous verrez que cela n’aura prit que dix minutes !

Qui dit sport récent à base de machine à la Iron man, dit forcément un bon budget. Mais, c’est une discipline à essayer si vous aimez les sports nautiques ou juste l’adrénaline !

Défi jour 15 Malte et le flyboard

Quoi faire d’autre à Malte à part le flyboard ?

Petit rocher tout sec ne signifie pas rien à voir !

Bien au contraire…

Mais alors quoi faire ou voir à Malte après votre session de flyboard ?

 

  • La Valette, la capitale de Malte

Comme dirait le clown flippant, “ on va jouer à un jeu… “

La Valette est une magnifique ville classé à l’Unesco à découvrir, mais je ne vais pas vous y aider.

 

“ Attends, … , quoi ?! “

Défi jour 15 Malte et le flyboard

 

Et non ! Comme je vous l’ai dit, on va plutôt jouer à un jeu…

J’y ai trouvé une pépite lors de mon voyage en 2012, et pour la trouver, vous aller devoir découvrir la ville par vous même.

Allez y tôt parce que cette pépite, c’est un restaurant, et qu’il va falloir le trouver avant le repas.

 

“ Ok, ça a l’air fun ton jeu, j’aime les défis ! Mais tu as des indices à nous donner au moins ?! “

 

Indice numéro 1 : L’entrée de ce fameux restaurant est dans une ruelle, je m’y suis retrouvé par pur chance, en essayant de découvrir chaque recoin de la ville.

Indice numéro 2 : Ce restaurant est réputé entre autre pour sa cave à vin et ( je peux en témoigner ) pour l’extrême gentillesse et professionnalisme de l’équipe.

Indice numéro 3 : ( celui ci est important ) Vous pourrez voir la cave à vin en sous sol directement du restaurant par la baie vitrée sphérique au sol, en plein milieu de la salle principale.

 

Je ne sais pas pour vous, mais une chasse au trésor dans ce style est une raison plus que suffisante d’aller à la Valette ^^

Beaucoup d’entre vous n’essaieront même pas, les autres échoueront. Mais je tiens absolument à voir dans les commentaires ceux qui trouveront ma pépite ! Sans révéler le nom de l’endroit bien sur…

Défi jour 15 Malte et le flyboard
  • Mdina, l’ancienne capitale pittoresque

Celle que l’on nommait La Ville Noble est absolument à découvrir pour deux raisons.

  • Mdina, la ville fortifiée

Mdina porte aussi un second surnom, La Cité Silencieuse… Peut-être parce qu’elle n’abrite que 300 habitants.

Aucune voiture à l’intérieur des remparts, ici on ne se déplace qu’à pieds.

Vous pourrez y voir entre autre le Musée National d’Histoire naturelle ( où le gardien lors de ma visite était bien trop fatigué par la chaleur pour nous suivre, nous avons donc eu le musée entier uniquement pour nous ), la magnifique cathédrale Saint-Paul ou encore le musée de la torture (que j’ai trouvé aussi intéressant que triste, vu qu’il partage la plupart des formes de tortures qui ont existées à Malte ).

  • Les catacombes de Sainte-Agathe

Les catacombes sont situés juste à coté de la ville fortifiée, à Rabat.

De ce que j’ai pu en voir, cela a beaucoup changé en seulement quelques années au niveau des installations. C’est simple, lorsque j’y suis allé il y a 9 ans, il n’y en avait pas ^^

J’ai été reçu par un tout petit maltais qui faisait office de guide ( j’ai compris par la suite l’importance de sa taille ) après avoir vu le musée qui y est rattaché.

Nous rentrons dans cet immense réseau sous-terrain qui a été en grande partie fermé aux visites pour éviter les disparitions dans ce qui est véritablement un labyrinthe sous terre ( plus de 2 000m2 ).

Je comprends de suite l’intérêt de la taille de notre guide, il est le seul a pouvoir se tenir droit alors que nous sommes tous recroquevillé à cause du manque de hauteur.

Il fait une rapide explication pour chaque pièce que nous visitons avant de passer à la prochaine, nous laissant seul avec les os humain autour de nous, ce qui ne manque pas d’être une visite … unique.

Ici, tout a été taillé à même la roche, les pièces, les passages, les tables…

Défi jour 15 Malte et le flyboard
  • Le blue lagoon de Comino

Je vais être très clair, si votre but est d’éviter la foule ou les touristes, n’y allez pas.

Ça, c’est dit.

Mais si votre but est de passer une journée les doigts de pieds en éventails dans un décor paradisiaque, allez y !

Situé sur la mini île de Comino ( 2km de diamètre ), vous rejoindrez le lagon bleu en bateau.

Prévoyez de quoi être confortablement posé parce que vous serez, comme tout le monde, à même la roche.

Mon conseil ultime est de venir le plus tôt possible, non pas pour attraper un transat avant les autres mais pour rejoindre le gros rocher en face de vous ( non je ne parle pas de Malte mauvaise langue… ).

Vous pourrez y aller en marchant dans l’eau, il n’est pas bien loin ( j’avais acheté une petite bouée gonflable pour y mettre nos sacs et serviettes pour la traversée ).

La vous aurez avec quelques autres élus votre plage privée devant un magnifique lagon bleu.

Défi jour 15 Malte et le flyboard

Vous trouverez bien d’autres choses à faire à Malte entre deux sessions de flyboard.

Que cela soit une randonnée aux falaises de Dingli avant de piquer une tête dans la Blue Grotto,  la découverte des temples mégalithiques classés à l’Unesco datant de plusieurs millénaires avant J.C, ou la détente sur la plage de sable couleur ocre de Ramla Bay sur l’île de Gozo, il y a tellement de chose à faire sur ce petit rocher tout sec…

Cela fera bientôt 10 ans que j’y suis allé pour la première fois, et je prévois d’y retourner cette année si les circonstances le permettent ( #covid-on-en-a-marre ) pour vous partager encore plus sur cet endroit qui mérite vraiment d’être connu.

Je vous ferai pour l’occasion un énorme article ou une série de plusieurs, selon ce qui vous plait le plus.

logo du site destination fitness

Laisser un commentaire

Partagez si vous avez aimé !