fbpx

Rio de Janeiro et la samba

Rio de Janeiro

Celle que l’on nomme plus simplement Rio est la seconde plus grande ville du Brésil après Sao Paulo et la capitale de l’état de Rio de Janeiro.

Elle est mondialement connue pour son fameux carnaval, le carnaval de Rio, pour sa plage de Copacabana ( qui n’est en fait vraiment pas extraordinaire ), et pour sa statue du Christ qui trône au sommet du Corcovado.

25% de la population de la ville, fondée en 1566, vit dans les bidonvilles, les tristement célèbre favelas. Oui, c’est beaucoup…

Mais alors, et la sécurité à Rio de Janeiro ?

Chaque année malheureusement, Rio de Janeiro est dans le top des villes les plus dangereuses au monde, comme de nombreuses autres villes du Brésil.

Ici en plus de la pauvreté, c’est principalement à cause des guerres de territoires entre la police et les gangs qui se battent pour garder les favelas sous leur joug.

C’est malheureusement une information importante à connaitre pour sécuriser au mieux votre voyage à Rio de Janeiro.

Rio me rappelle ce que j’avais pu voir au Mexique lorsque j’y restais.

Une extrême pauvreté mélangée à une corruption à peine ( ou pas du tout ) masquée…

On se souviendra qu’il y a à peine deux ans, le gouverneur en place Wilson Witzel a autorisé des snipers à tirer à vue sur les trafiquants de drogue des quartiers pauvres.

Vive les procès équitables !…

Rio de Janeiro et la samba

Déjà, il faut savoir que si en France il est correct de dire LA samba, au Brésil le mot est masculin. On dira donc le samba lorsqu’on sera à Rio de Janeiro.

La samba a vue le jour au 20ème siècle dans les bas quartiers de Rio où elle se développe et se fait connaitre mais il est intéressant de savoir que ses origines viennent de rituels africains.

Ce style de danse a été interdit au 20ème siècle pour son appartenance à la culture noire qui était encore mal vu à cette époque.

La samba est considérée au Brésil comme la danse nationale ainsi que la plus rythmée et dynamique des danses latino-américaines.

On ne peut pas écrire sur la samba sans parler du célèbre carnaval de Rio !

La samba, une danse trop passionnée ?

Elle est devenue le symbole du carnaval en 1930, avant cela elle était jugée bien trop violente et obscène.

Pourtant, le but de la samba est justement de s’exprimer avec son corps autant que de se défouler !

Alors oui, l’âme de la samba est brulante, trop pour l’ancienne époque, parfait pour celle ou le monde commence tout juste à se détacher des étiquettes et des jugements…

Où faire de la samba à Rio de Janeiro ?

Me demander où pratiquer la samba à Rio de Janeiro reviendrait à me demander ou acheter du pain en France.

Partout !

Mais soyons un peu plus précis, même si je vous conseille toujours de chercher par vous même votre pépite…

Déjà, je ne peux que vous conseiller d’être à Rio pendant la période du carnaval tous les ans à la fin du mois de février.

Le carnaval de Rio est clairement un évènement auquel il faut participer au moins une fois dans sa vie vu la démesure de cette fête mythique !

Mais à part cette unique semaine par an ?

Et bien, il existe toujours ma formule préféré que j’ai utilisé notamment en Australie et au Japon, le séjour linguistique !

Vous le savez, vous ne pouvez pas profiter pleinement d’une destination lorsqu’il y a la barrière de la langue.

Mais cela ne veut pas dire que vous ayez forcément besoin d’être bilingue ( ça serait compliqué de faire un tour du monde optimal sinon ^^’ ), parler et comprendre quelques mots fait toute la différence !

Vous trouverez plusieurs écoles proposant ces séjours à Rio de Janeiro avec en général les cours de langue le matin et les expériences locales l’après midi. Et par expériences locales je parle bien sur de la pratique de la samba !

Et sinon ?

Sachez que même si le carnaval ne dure qu’une petite semaine, chaque école de samba représentant son quartier commence la préparation du prochain évènement dès le mois d’aout. Ce qui est génial c’est que les entrainements sont accessible aux curieux !

Oui, je sais, c’est super intéressant à voir mais ce que vous voulez, c’est une bonne adresse où vous déhancher.

Une très bonne école jouissant en plus d’une solide réputation est Estácio de Sá.

Elle est une des plus anciennes écoles de samba de Rio et sa section tambour est reconnu comme étant l’une des meilleures de toute l’histoire du carnaval !

Cette école fondée en 1955 compte aujourd’hui des milliers de membres.

Défi jour 22 : Rio de Janeiro et la samba

Super, un séjour linguistique, une excellente école, … Mais moi je suis un pro tu vois ! Je veux juste dévoiler  mon mojo unique à Rio !

Mouai… Ton mojo…

Ok !

Ce que tu attends de moi, c’est LA bonne adresse à Rio de Janeiro.

MEME challenge accepted

C’est au Rio Scenarium qu’il faudra vous rendre pour une expérience locale avec les cariocas, les habitants de Rio.

Déjà, l’endroit. Le Scenarium, c’est avant tout un manoir du 19ème siècle fière de sa collection d’objets anciens lui servant de décoration.

C’est aussi 7 environnements différents sur 3 étages.

Le Scenarium est aussi l’endroit parfait pour goûter la cuisine locale ( Élu l’un des 10 meilleurs bars au monde par THE GUARDIAN et par le site BIG 7 TRAVEL comme l’un des 15 meilleurs bars en Amérique latine et le numéro 1 à Rio de Janeiro. Oui, ça en impose… ).

Mais c’est surtout l’endroit où régulièrement jusqu’à 2 000 cariocas vont se déchainer au rythme de la samba. Vous ne voulez pas rater cet endroit, croyez moi…

Quoi faire d’autre à Rio de Janeiro à part la samba ?

  • Aller admirer la statue du Christ Rédempteur du Corcovado, mais pas seulement !

Techniquement, j’aurais pu me passer de ce conseil qui sera le numéro un de tous les blogs de voyage, je n’aime pas écrire sur l’évident.

MAIS !

Il y a des choses à ne pas manquer.

D’une part, vous pourrez admirer cette célèbre statue qui a été réalisée par un français ( cocorico ! ), Paul Landowski, mais aussi une vue imprenable sur Rio de Janeiro, ses plages mythique et l’océan.

Le Christ rédempteur a été classé monument historique en 1973 et élu 7ème nouvelle merveille du monde.

Avec pas loin d’un million de visiteurs par an, le lieu se classe comme le premier point d’intérêt touristique de Rio.

Défi jour 22 : Rio de Janeiro et la samba
  • Se détendre au jardin botanique de Rio de Janeiro

Le jardin botanique de Rio, c’est 40 000 plantes, 6 500 espèces différentes dont certaines menacées d’extinction dans 140 hectares de verdure.

Classé réserve de la biosphère par l’Unesco, elle a aussi une faune tout à fait intéressante avec notamment ses oiseaux exotiques et ses singes curieux.

Le lieu parfait pour vous remettre d’une soirée mouvementée au Rio Scenarium !

Défi jour 22 : Rio de Janeiro et la samba
  • Pratiquer le jiu-jitsu brésilien à Rio de Janeiro

Vous vous attendiez à quoi ? Vous êtes sur Destination Fitness ici !

Le jiu-jitsu n’a pas toujours été aussi populaire alors qu’aujourd’hui il peut être difficile suivant les endroits de trouver une autre discipline martiale, comme notamment dans le sud de Sydney où je me suis installé en 2019 et où je ne pouvais pas trouver un club qui n’en soit pas un.

Je me souviens très exactement quand ce sport a gagné en popularité, et c’est grâce à Royce Gracie qu’on le doit.

A l’époque ou l’ultimate fighting attirait les foules, c’est bien ce combattant originaire de Rio de Janeiro qui a su montrer sa supériorité.

Il est à ce jour le seul combattant pro à avoir vaincu quatre adversaires à l’UFC dans la même soirée ! Il faut savoir que la famille Gracie est la famille fondatrice du jiu-jitsu brésilien.

Le Jiu-jitsu est bien la seconde religion à Rio, juste après la samba. Alors pourquoi ne pas vous y essayer dans ce lieu qui a été son berceau !

Comme d’habitude, je vous conseille de trouver un des nombreux clubs de la ville et d’y aller au culot ( toujours avec le plus grand respect ) pour demander à faire une séance.

Ou, d’utiliser ma célèbre technique breveté, la “ je viens d’aménager ! “ ^^’

Défi jour 22 : Rio de Janeiro et la samba
logo du site destination fitness

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager !