fbpx

Queenstown et le parachutisme

Queenstown

Queenstown est une ville de Nouvelle Zélande construite à même le lac Wakatipu ( le plus long du territoire, 80 km de long ). Le cadre, entre le lac, les montagnes et cette ville construite au milieu, n’est pas sans rappeler la Suisse, notamment Lausanne.

Pour moi, la vue que vous aurez des alentours de Queenstown est un parfait mélange entre l’Australie et de la Suisse.

Pour profiter pleinement du coin, prévoyez un bon budget. Mais si vous êtes la pour le parachutisme, cela ne devrait pas être une surprise…

Vous ne trouverez pas énormément de kiwi à Queenstown, cette station touristique attire quasiment exclusivement les backpackers et les voyageurs en recherche de sensations fortes.

Nous y reviendront plus tard dans cet article, mais Queenstown n’est pas surnommée la capitale mondiale de l’aventure sans raison !

Mais elle est aussi réputée dans un autre domaine : la gastronomie.

Queenstown a la réputation d’être une des capitales gastronomiques de Nouvelle Zélande, et comporte un nombre impressionnant de vignobles.

Le parachutisme

Contrairement à beaucoup, j’adore la partie sous voile.

Peut-être parce que mon premier saut, inoubliable, a eu lieu en fin de journée, avec vue sur le coucher de soleil… 5 minutes seul au monde, la vue, la nature, le silence…

J’aime ce sentiment de paix après le rush d’adrénaline de la chute libre !

D’autant plus que les 5 minutes que vous allez passer sous voile seront accompagnées du cadre Néo-Zélandais ! Montagnes, lac, c’est autre chose que la vue sur les champs que j’avais en sautant à Pujaut…

Pour ceux qui n’ont jamais pratiqué, avant même de quitter la France, vous aurez le choix entre saut en tandem ou solo.

Le tandem est souvent la première approche du sport, ce n’est pas la voie que j’ai choisi…

Mais comment ça tu peux sauter seul d’un avion à 4000 mètres d’altitude sans aucune expérience ?!

Ma famille qui me savait intéressé par le parachutisme m’avait offert un saut en tandem. Je me suis arrangé avec le club pour payer la différence et passer ma PAC ( Progression Accompagnée en Chute ).

Ma première expérience de chute libre sans rien contrôler et en étant attaché à la ceinture d’un inconnu ? Très peu pour moi… 

J’ ai commencé par une demi journée de formation, t’expliquant globalement tous les problèmes qui peuvent survenir la haut et qu’il n’y a pratiquement rien à faire en cas de problème ^^’

Et dès l’après midi j’étais en attente de la météo, près à sauter dans le vide.

Bon, je ne vais pas vous mentir en vous disant que j’étais l’homme le plus à l’aise du monde pour ce premier saut, mon cerveau s’est juste déconnecté.

Défi jour 7 Queenstown et le parachutisme

Est ce que j’étais vraiment seul ? Bien sur que non !

J’avais un moniteur en face de moi qui, à l’aide de signes que j’avais appris le matin même, me faisait comprendre ce que je devais changer à ma posture.

Le second était à coté de moi, c’était le support technique si vous voulez. Si j’avais commencé à ne plus maitriser la chute, il était la pour m’aider, voir au besoin ouvrir le parachute.

Alors…

Ma première ouverture de parachute, parlons en…

Oui bon ça va, c’est lui qui me l’a ouvert !

Ma position était bonne, je kiffais, je regardais régulièrement mon altimètre, … mais comme je l’ai dit, mon cerveau n’était pas content que je lui ai imposé une expérience aussi peu naturelle pour un être humain…

Après tout, si on était fait pour voler, on aurait des ailes non ?

Donc oui, il y avait un petit bug de programme entre ma matière grise et moi.

Mais j’ai géré dès le second saut !

Ok, trop tard pour passer pour un parachutiste né… 

Queenstown et le parachutisme

Que vous veniez pour le saut en parachute, les sports d’aventures, la glisse ou juste le paysage, je ne peux que vous conseiller de rester au grand minimum une semaine à Queenstown.

Mais je vous conseille de rester plus longtemps sur place.

Déjà, le parachutisme prend du temps.

Pourquoi ça ?

Après tout la chute libre dure au maximum 60 secondes, vous restez sous voile 5 minutes, ajoutez à cela un petit quart d’heure de vol, ça ne prend pas tant de temps que ça !

Déjà, il faut le temps de faire une formation avant le premier saut ( en général une demi journée ). Ensuite et surtout, nous sommes dépendant de la clémence de la météo !

Lorsque je faisais du parachutisme près d’Avignon, il m’arrivait d’attendre 2, 3 jours sur terre que les conditions soient les bonnes…

L’avantage à Queenstown, c’est que tant que vous êtes cloué au sol, vous avez un cadre magnifique à apprécier et de nombreux voyageurs et aventuriers avec qui échanger !

( petit disclaimer, vous pensiez que l’anglais d’Australie était compliqué à comprendre, vous n’êtes pas près pour la Nouvelle Zélande ^^ )

Vous y trouverez plusieurs agences de parachutisme, à vous de choisir celle qui correspondra à votre bourse. Rappelez vous juste que vous ne sauterez pas tous les jours dans ce cadre !

La différence de prix entre 2 agences vient des fois de petits détails qui font toute la différence. Par exemple, tous vont vous vendre les photos/vidéos de la chute mais certains ont une gopro attachée au poignet lorsque d’autres sautent avec un photographe professionnel.

Le prix varie aussi selon le saut que vous choisirez ( 2800, 3700 ou 4600 mètres d’altitude ).

Je ne peux que vous conseiller d’oublier absolument les deux premiers !

Pourquoi ?

C’est très simple. La chute libre durera 20, 40 ou 60 secondes selon l’altitude choisi. 20 secondes, sérieusement… Pour quelques dizaines de dollars de plus, vous pourrez multiplier par 3 le temps de chute libre ! Et 3 fois plus de temps à chuter à 200km/h, on prend !

Défi jour 7 Queenstown et le parachutisme

Quoi faire d’autre à Queenstown à part le parachutisme ?

  • Le saut à l’élastique

Pour rester dans le cadre du saut, vous pourrez vous essayer, lors de votre séjour à Queenstown pour faire du parachutisme, au saut à l’élastique.

Ce sport d’aventure à été popularisé dans les années 80 par 2 néo-zélandais qui l’ont fait connaitre à travers le monde et dont la société de saut à l’élastique reste encore aujourd’hui la numéro 1 mondiale.

Sensations fortes garanties !

Défi jour 7 Queenstown et le parachutisme
  • Le onsen

Ayant habité un bon moment au Japon, je vais essayer de ne pas m’offusquer de l’utilisation de ce terme…

C’est sur que le terme sento est moins connu et moins vendeur…

Bref.

Malgré tout, je n’hésiterai pas une seconde à profiter des ces “ onsen “ lorsque je me rendrai en Nouvelle Zélande.

Pourquoi ?

Je vous laisse apprécier la vue qu’offre cette expérience ici.

On est bien loin de l’adrénaline du parachutisme à Queenstown mais il faut aussi savoir se détendre !

  • La croisière sur un navire à vapeur

Le TSS Earnslaw est un bateau à vapeur datant de 1912 qui vous offrira une petite croisière sur le lac Wakatipu, une très agréable manière de découvrir le paysage de Queenstown.

Cela sera aussi l’occasion de vérifier la véracité de la légende du géant Matau…

La légende raconte que le géant Matau à, la nuit venu, enlevé Manata, la fille du chef du village. Celle ci était amoureuse de son amant, Matakauri, mais son père lui avait formellement interdit de l’épouser.

Mais ce dernier était près à tout pour retrouver sa fille et promit donc à celui qui la sauverait de pouvoir devenir son mari.

Le soir venu, Matakauri alla sauver sa promise, et pu l’épouser.

Mais il craignait que cela ne se reproduise, que le géant ne revienne pour sa femme…

Un soir, alors que le géant dormait, recroquevillé sur le coté, Matakauri lui mit le feu, il le brula.

le feu gigantesque creusa la terre de la forme du géant encore endormi, la chaleur fît fondre la neige des montagnes alentours qui rempli le trou d’eau.

Le lac Wakatipu était né…

Défi jour 7 Queenstown et le parachutisme
  • Le shark boat…

Le … quoi ?!

Imaginez un jet ski et un requin qui aurait un enfant chimérique, vous aurez le shark boat.

Il n’y a que 3 endroits sur Terre où vous pourrez faire un tour avec, Queenstown en est un.

80km/h à la surface, jusqu’à 40 km/h sous l’eau, de quoi casser le calme et la sérénité qu’apporte habituellement une balade sur le lac !

Si vous pensez que j’ai fait le tour des activités à faire à Queenstown à part le parachutisme, vous vous trompez..

Speed boat, canyoning, luge d’été, pêche, randonnées, vtt, karting dans les montagnes, ski, snowboarding et même dégustation de vin avec pas moins de 200 vignobles, il y a de quoi passer un bon moment dans ce coin perdu du monde…

logo du site destination fitness

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à partager !