Les idées reçues dans le fitness

Les idées reçues dans le fitness #4 : La musculation stoppe la croissance

La musculation stoppe la croissance, mythe ou réalité ?

Je l’entends tout le temps : “ La musculation stoppe la croissance ! “.

C’est jeté comme ça, comme une vérité absolu.

Mais est ce que la personne qui dit ça n’est pas aussi du genre à dire que les œufs donnent du cholestérol ? (ça va devenir ma marque de fabrique de parler des œufs ^^ )

Nous allons voir un peu plus loin que la bro science…

Déjà, il faut savoir que la taille maximale que chaque individu pourra atteindre est génétiquement prédéfinie.

Ensuite, la formation osseuse dépend uniquement de 3 facteurs :

  1. Les hormones (donc idéal à l’adolescence)
  2. L’alimentation (plus on sait tôt comment bien s’alimenter, plus longtemps on restera en bonne santé)
  3. la mise en charge squelettique

En ce qui concerne ce dernier (celui qui nous intéresse), les études ont montrées qu’une mise en charge intelligente du squelette (ne pas faire n’importe quoi ou écouter n’importe quel conseil) augmentera la densité osseuse !

(sources mettant en évidence que la musculation ne stoppe pas la croissance : ACSM’S Health & fitness Journal et Virvidakis K, Georgiou E, Kokotsidis A, Ntalles K, Proukakis C.)

Au delà d’augmenter la densité osseuse (et de ne pas stopper la croissance), la musculation reste bien moins traumatisante pour les articulations que d’autres sports à “ choc “ comme la course à pieds ou le basket (pour n’en citer que 2)

Les idées reçues dans le fitness #4 : la musculation stoppe la croissance

Bien sur, n’importe quel sport pratiqué en excès pourrait avoir des effets négatifs, quel que soit l’âge du pratiquant.

Mais pourtant, beaucoup de bodybuilders professionnels sont petits, non ?

C’est vrai, tout comme beaucoup de basketteurs sont grands. Est ce que le basket fait grandir ?…

Non. Bien sur que non.

Il est évident qu’au delà de l’envie, un sportif peut aller vers le sport où il a déjà des prédispositions.

Quelqu’un de grand en taille aura déjà un avantage dans la pratique du basket avant même de savoir jouer.

Tout comme un pratiquant de musculation paraitra plus facilement volumineux s’il est plutôt petit.

Les idées reçues dans le fitness #4 : la musculation stoppe la croissance

Pour prendre un exemple, si vous avez de long humérus, à moins d’avoir une génétique avantageuse, il vous faudra beaucoup plus d’effort pour donner l’impression d’avoir de gros biceps alors qu’avec un humérus court il paraitra vite “ rempli “.

Etre petit lorsqu’on est pratiquant n’est donc pas une résultante de la musculation à l’adolescence mais bien un choix pour l’avantage que cette taille peut offrir sur l’aspect physique.

Il ne faut pas non plus oublier que la musculation, ce n’est pas pousser des charges extrêmes !

Quel que soit l’âge auquel on débute, pendant longtemps les charges seront tout d’abord légères le temps d’apprivoiser le mouvement, puis modérées.

Le corps de l’adolescent aura donc des mois voir des années pour se préparer à lever une charge vraiment lourde et sera assisté de muscles habitués progressivement à cette charge, des articulations bien plus souples et solides ainsi encore une fois d’une densité osseuse supérieure.

La musculation contrairement à d’autres sports similaires (que je ne critique absolument pas) comme le CrossFit ou non similaires comme le rugby, est un sport où le mouvement ainsi que la charge sont totalement contrôlés.

C’est une discipline où il y a bien moins de blessures que par exemple dans les deux autres sports tout aussi populaires.

Et c’est sans compter que la maîtrise de ce type d’effort et de ce type de charge réduiront d’autant plus les risques de blessures du quotidien.

Lorsque vous ferez votre premier déménagement, vous serez aux anges d’avoir fait des squats et des soulevés de terre pendant des années !

nouveau logo destination fitness

La musculation et l’adolescent

Nous savons tous que les hormones sont à leur meilleur niveau à l’adolescence.

(ce que nous ignorions en revanche c’est que la musculation stoppe la croissance ! Bon ok, j’arrête ^^ )

Est ce que du coup, le meilleur moment pour se mettre à la musculation ne serait pas justement celui là pour pouvoir bénéficier au maximum de ce cocktail hormonal disponible ?!

Définitivement oui.

Si la plupart des salles de sport refusent l’inscription avant l’âge de 16 ans, dites vous que ce n’est absolument pas un problème !

L’entraînement aux bandes élastiques sera parfait pour de nombreuses raisons et quel que soit votre âge !

(vous pouvez télécharger à droite de cet article sur pc ou en bas sur smartphone un livre numérique GRATUIT qui vous donnera toutes les bases à connaitre)

Je vous conseille vivement de lire cet article pour comprendre les nombreux avantages de ce type d’entraînement.

 

Voilà les bandes élastiques que j'utilise chez moi ou en voyage à l'autre bout du monde depuis plus de 4 ans !

Vous ne pourrez pas vous improviser sportif du jour au lendemain sans aucune notion liée à l’alimentation ou à la biomécanique musculaire.

C’est pour cela qu’il vous faudra un coach sportif en direct ou en suivi sur internet, ou éventuellement un créateur de contenu sport pour vous accompagner et vous conseiller.

MAIS ATTENTION !

En plus de ses compétences, il vous faudra choisir une personne honnête et intègre qui, d’une part ne vous donnera pas un programme d’entraînement pensé pour les personnes dopées (encore une fois, je ne critique pas le dopage, chacun est libre de faire ce qu’il veut de son corps mais le minimum serait d’être honnête envers ses clients sur le fait que seule la chimie permet d’avoir ces résultats. Et clairement, de tous les influenceurs francophones dopés, il n’y en a qu’un seul d’honnête), et surtout, qui sait de quoi il parle pour ne pas vous amener droit vers la blessure qui dans le pire des cas peut vous handicaper et vous empêcher à vie la pratique du sport ( BOUM, si vous voyez ce que je veux dire ^^ ).

Oubliez aussi de suite les conseils à 2 balles du genre “ le lundi c’est pecs “ ou “ il faut absolument faire ce mouvement “.

Le jour des pecs, c’est dès que vous pourrez les entraîner de nouveau en suivant votre planning d’entraînement et votre récupération.

Aucun mouvement n’est indispensable et surtout aucun mouvement est le meilleur pour l’intégralité des pratiquants partout dans le monde.

En gros, peu importe votre niveau de connaissance ou votre âge, lorsque vous entendez un conseil, vérifiez le avant de l’appliquer.

Dans le pire des cas le conseil était bon et vous avez perdu une demi heure à le vérifier, dans le meilleur des cas, il était sorti tout droit du rectum de cet expert auto proclamé et vous avez évité une grosse perte de temps voir même une blessure.

On vous dit d’utiliser une barre droite pour vos curls ?

Demandez lui s’il a prit en compte votre valgus du coude (et allez après apprendre ce qu’est le valgus du coude ^^).

Il rajoute que vos genoux ne doivent pas dépasser vos pieds pendant un squat ?

Répondez lui que vous ne l’avez pas vu prendre les mesures de votre longueur osseuse et de ce que cela implique sur le mouvement.

On vous dit encore de ne pas lever les coudes sur la portion négative de l’extension verticale triceps parce que c’est tricher ?

Demandez lui s’il est au courant que certains muscles sont polyarticulaires. S’il répond oui alors que la réponse est clairement non, regardez le en souriant et éloignez vous avec votre meilleur Moonwalk.

Et s’il finit par  » la musculation stoppe la croissance « , alors là vous l’envoyez directement sur cet article. Après tout, cette personne à clairement besoin d’aide…

Les idées reçues dans le fitness #4 : la musculation stoppe la croissance

Je pourrais continuer toutes la journées avec ce genre d’exemples mais je pense que vous avez comprit…

Un dernier conseil, ne perdez pas de temps avec les méthodes d’intensifications ni avec les mouvements d’isolations (lorsque vous le pouvez). Privilégiez les mouvements polyarticulaires qui travailleront un maximum de groupes musculaire en un minimum de temps.

Ne vous amusez pas à charger trop, vous aurez peut-être l’air cool devant les copains sur le coup mais vous savez ce qui a vraiment la classe ? Avoir des résultats.

Et ça n’arrivera pas en chargeant bêtement la barre.

Un bon moyen de commencer la musculation est de faire du full body, c’est à dire entraîner tout le corps sur un seul entraînement. Vous pourrez commencer avec 2, voir 3 entraînement de ce type par semaine avant de passer à un autre type d’entraînement le jour où vous voudrez rajouter un jour ou deux de plus par semaine.

nouveau logo destination fitness

L’alimentation et l’adolescent

Là, on touche peut-être à la partie la plus difficile…

Pourquoi ? Parce que la nutrition est difficile à comprendre ?

Non, contrairement à ce qu’on vous dit, la nutrition c’est très simple, c’est s’y tenir qui n’est pas facile.

La difficulté vient d’ailleurs…

Les adolescents n’ont, pour la grande majorité, aucun revenu et donc très peu de moyens financiers (en général limités à l’argent de poche, l’argent de noël/anniversaire ou encore un job de vacance), aucune notion en nutrition ni même vraiment la possibilité de gérer leurs repas (internat, parents pressés, etc).

Donc voici quelques conseils…

Déjà, ne vous prenez pas la tête avec les compléments alimentaires, vous allez énormément progresser en commençant la musculation à l’adolescence.

Vous aurez bien le temps plus tard de penser à tout ça.

Gardez à l’esprit que les compléments n’ont rien de magique, ce n’est pas du dopage, c’est comme le nom l’indique uniquement fait pour complémenter votre alimentation s’il y a besoin.

Les idées reçues dans le fitness #4 : la musculation stoppe la croissance

Ensuite, mangez suffisamment de protéines mais ne prenez pas exemple sur vos youtubeurs préférés, désolé de vous le dire mais s’ils ont un physique hors norme qui vous fait envie, ce n’est probablement pas naturel et donc tenir compte de leurs conseils en musculation ou en nutrition reviendrait à perdre pas mal de temps avant de comprendre que contrairement à eux, vous allez juste prendre du gras.

Mangez aussi suffisamment de graisses ! N’ayez pas peur des bonnes sources de lipides. Vous n’avez qu’à lire les autres articles de Destination fitness comme par exemple  Les lipides, bons ou mauvais ?  pour glaner de bonnes informations sur le sujet.

Quand aux glucides, le sucre… Encore une fois, vous avez du temps avant de vous prendre la tête la dessus !

Bien évidemment, vous n’avez pas besoin de moi pour savoir ce qu’il vaut mieux éviter la majorité du temps (#kebab, frites, soda, MacDo, chips, sucreries, etc) et je dis bien la majorité du temps !

Ce qui veut dire que rien n’est interdit, faites vous plaisir, n’oubliez pas de vivre et de profiter des bonnes choses de la vie, y comprit la bouffe !

Si vous ne faites que 3 repas par jour, cela vous fera 21 repas par semaine. Vous pensez réellement qu’un ou deux repas pas très équilibrés sur ces 21 vont vous faire prendre deux kilos de gras ?

Non.

Et c’est valable pour les autres qui comme moi sont plus ou moins loin de l’adolescence ! (spéciale dédicace à la tablette milka oréo xl trempée dans le pot de pate à tartiner, j’arrive !!! ^^’ )

Pas trop d’alcool.

Oui, je te vois toi derrière ton écran en train de sourire ! ^^

Bon, même si vu mon adolescence je ne suis pas le mieux placé pour donner des conseils, il y a une différence entre boire un coup de temps en temps avec les copains et se mettre minable dès qu’on peut sans aucune raison.

C’est mauvais pour votre cerveau, mauvais pour votre corps et mauvais pour vos abdos.

Les idées reçues dans le fitness #4 : la musculation stoppe la croissance

Prise de masse ou sèche ?

Déjà, oubliez le mot sèche et vous en saurez plus que la plupart des experts Facebook.

La sèche est simplement l’étape qu’ont les bodybuilders après le dégraissage pour “ écorcher “ le plus possible les muscles. Vous n’êtes pas bodybuilders et comme je l’ai déjà dit, avoir un taux de masse grasse trop bas est néfaste pour la santé.

Ensuite, il ne sera plus jamais aussi simple de prendre de la masse musculaire qu’à votre âge ! Alors à moins d’être clairement en surpoids, ne perdez surtout pas de temps à essayer de perdre du gras, une bonne partie dégagera toute seule avec une meilleure nutrition et vos entraînements. Je ne dis pas non plus de faire spécifiquement une prise de masse, vu qu’elle se fera naturellement.

Mangez à votre faim, des protéines à chaque repas, avec de bonnes sources de lipides et de glucides.

Oui des glucides !

Je sais, on vous a dit qu’il fallait les limiter…

Et alors ? On vous dit beaucoup de choses dis donc !

Je vous conseillerais effectivement au lieu de vous taper une deuxième grosse assiette de pâtes d’attendre un peu après le repas et d’ajouter quelques fruits de saison comme collation.

nouveau logo destination fitness

La musculation stoppe la croissance : la conclusion

Tout comme l’Académie Américaine de Pédiatrie et de nombreuses autres études le confirment (sources mettant en évidence que la musculation ne stoppe pas la croissance : Resistance training during preadolescence. Issues and controversies), il s’agit bien d’un mythe !

Au contraire, les études déjà citées montrent qu’en comparaison aux adolescents non pratiquant de musculation, les jeunes sportifs auront une densité osseuse supérieur à leurs amis.

Oui, la pratique de la musculation comporte des risques (comme tous les sports), mais ceux ci ne sont en aucun cas liés à l’âge du pratiquant et ne gêne en rien une bonne croissance.

La pratique de ce sport encadrée par un professionnel en ligne ou en direct sera suffisante si vous ne faites pas n’importe quoi à l’entraînement et que vous lisez régulièrement les articles de Destination fitness (bah oui de l’autopromo ! je suis chez moi d’abord ! ^^’ ).

Mais honnêtement si vous m’avez lu jusqu’ici, c’est que vous avez déjà la motivation de bien faire, alors comme on dit, y’a plus qu’à !

nouveau logo destination fitness
N'hésitez pas à partager !

A lire également

2 Commentaires

  1. Bonjour.
    Non seulement la musculation ne stoppe pas la croissance, mais en plus il favorise une augmentation de densité osseuse.

    Merci pour ce précieux partage d’informations.

Laisser un commentaire